Le 22 et 23 Janvier, 2020 | Le Centre International de Toronto, Canada
Commanditaires Principaux: Procore Sika Canada

Qu’est-ce qu’un traitement avec TURBOsteam

Le traitement est une partie importante dans la fabrication du béton. Bien fait, il donne une grande stabilité structurelle, aide à répondre aux exigences de durabilité et donne une résistance au gel, au dégel, à l’entartrage et à l’abrasion au béton.

TURBOsteam a été créé par Polarmatic Oy de la Finlande. « TURBOsteam utilise la vapeur qui ajoute de l’humidité et un brûleur à gaz pour chauffer le mélange, » dit Stuart Galloway, le président de l’Exposition canadienne du béton. « Puisque le TURBOsteam utilise de l’humidité, il est parfait pour les produits créés avec du béton moulé à sec tels que la canalisation d’évacuation, les regards et d’autres produits enterrés parce que les manufacturiers de préfabriqué ont besoin que la surface reste humide plus longtemps. »

TURBOsteam utilise du gaz de combustion mélangé avec de la vapeur pour créer un environnement humide et riche en dioxyde de carbone, parfait pour faire le traitement du béton. « Parce que TURBOsteam fait circuler le dioxyde de carbone dans les chambres de traitement, le béton est plus résistant dès le début pour une période de traitement réduite. » dit M. Galloway.

Premier client Canadien de TURBOsteam

M Con Pipe & Products Inc. (M Con) a une usine de fabrication de béton préfabriqué à Ayr en Ontario. L’usine utilise une technique d’étuvage et a 20 000 pieds carrés d’ateliers de production et neuf silos de 70 tonnes.

M Con est devenue la première compagnie canadienne à utiliser la technologie TURBOsteam quand ils ont acheté le Turbomatic-1500 de Polarmatic Oy en 2013. À l’époque, la compagnie voulait moderniser leur système de chauffage des agrégats, Polarmatic Oy et M Con ont trouvé la solution parfaite. « Nous avions regardé d’autres systèmes de chauffage d’agrégats mais son coût et ses capacités nous a convaincus d’aller avec Polarmatic Oy, » dit Steve Galloway (aucune relation), surintendant de l’usine, M Con. « Nous pouvons utiliser le système de Polarmatic Oy non seulement pour le chauffage des agrégats mais aussi pour traiter et pour mélanger de l’eau chaude pour les dosages et pour chauffer les bâtiments du site de travail. »

Quand ils ont fait l’achat, M Con avait deux machines d’étuvage qui avait une espérance de vie de quelques années encore.

« Nous avons remplacé les deux machines par le Turbomatic, » explique M. Galloway. « Le TURBOsteam est si efficace que nous n’avons aucun problème à chauffer les agrégats et nos bâtiments ainsi que faire un traitement avec une seule machine, réduisant nos coûts opérationnels tout en gardant les mêmes résultats. »

M. Galloway dit qu’avec un système de chauffage au gaz naturel, il n’y a pas eu de problème avec le monoxyde de carbone. « Je sais que la présence de monoxyde de carbone peut être source de préoccupation pour les producteurs qui utilisent un système d’étuvage mais nous avons ce système depuis six ans et nous n’avons eu aucun problème. »

M. Galloway dit que le ventilateur à l’intérieur du Turbomatic est assez puissant pour pénétrer profondément dans les agrégats. Durant des conditions hivernales extrêmes quand les agrégats gelés sortent de la gravière, ils collent immédiatement à notre trémie tampon en acier et nous devons faire fondre cette énorme masse qui entre à peine dans un camion à benne pour les mettre dans notre trémie réceptrice à l’intérieur.

« Notre système précédent était inefficace, » dit M. Galloway. « Quand nous chauffions l’agrégat avec une température extérieure de -30ºC, même 12 minutes n’étaient pas assez pour chauffer adéquatement. Comme les agrégats restaient gelés, les ouvriers devaient les séparer pour les envoyer dans le convoyeur. Maintenant nous pouvons chauffer les agrégats en trois minutes sans problème. »